Rss

Une liste de candidat à la “moralité douteuse” dressée par le RNDDH

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

Le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) a publié une liste de candidats aux législatives, dont « leur moralité est de nature à inquiéter tous les citoyens haïtiens ». L’organisme s’interroge sur le comment des « individus en confit avec la Loi, recherchés par la Police et la Justice, contre lesquels des certificats négatifs ont été émis par la Police peuvent-ils vraiment faire partie du Grand Corps ».

Le RNDDH soumet une liste de 34 candidats qui ont été agrées par le CEP, venant de différents partis politiques, mais qui ont des démêlés avec la justice.

Il cite par exemple le candidat au Senat, Willo Joseph, dans le Centre sous la bannière du PHTK  qui a été interpellé par le Bureau des Affaires Criminelles (BAC) pour Vol de Véhicule. Il est mis en garde à vue à la DCPJ, le 10 janvier 2006, puis est transféré à la Prison Civile de Port-au-Prince (Pénitencier National).

Aussi est mentionné dans ce rapport, l’ancien député JN BAPTISTE M’zou Naya Belange candidat sous la “Platfom Peyizan” pour le département de l’Ouest, celui-ci est inculpé dans le dossier d’assassinat du policier Walky Calixte.

DAZOULOUTE Jean Raymond candidat à la députation sur le parti OPL, il a été interpellé, et mis en garde à vue au commissariat de Delmas pour viol. hpn

 

Like This Post? Share It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *