Rss

Le cacao, une des filières d’avenir pour Haiti

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

Des membres du Conseil départemental des Hauts-de-Seine (Département français), finançant la production du Cacao en Haïti, estiment que cette denrée représente une filière d’espoir pour le pays.

« La filière cacao est une chance pour Haïti », déclare le président du Conseil Patrick Devedjian qui dirige cette délégation d’une dizaine de personnes, présentes en Haiti du 1er au 5 juin.

Malheureusement, « un secteur pas vraiment exploité », souvent « ignoré » ou « laissé dans une situation très difficile », voire « de misère », regrette Devedjian lors d’une conférence de presse.

Le financement accordé par le Département français Hauts-de-Seine depuis 2009 s’élève à 1,2 millions d’Euros,

Les entités bénéficiaires se trouvent particulièrement dans la région du Nord. Il s’agit surtout de coopératives de planteurs qui bénéficient d’un accompagnement technique et de l’amélioration de leurs conditions de travail.

Ce support facilite aussi la transformation du cacao sur place avant d’être exporté.

Haïti exporte actuellement 125 tonnes de cacao l’an, une augmentation de 50 tonnes par rapport à 2009. Des “liens durables” sont établis avec des acheteurs français importants.

« Le Cacao d’Haïti est très apprécié par les chocolatiers », selon Patrick Devedjian.

Il a une « très bonne qualité », renchérit la vice-présidente du Conseil, Isabelle Caullery,

Durant ce séjour en Haiti, la délégation du Conseil départemental des Hauts-de-Seine doit suivre l’évolution du programme de soutien mis en œuvre par l’association Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF).

alter presse

Like This Post? Share It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *