Rss

La belle aventure de Nu Look bat de l’aile…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

Ce que plusieurs mélomanes redoutaient est sur le point d’arriver. Nu Look, ce magnifique groupe musical qui récolte des succès en boucle depuis sa formation, fait face à sa deuxième crise majeure aprèsle départ spectaculaire de Gazmann en janvier 2010 pour aller former dISIP. Une crise qui, nous le craignons, risque d’ouvrir la voie à sa désagrégation complète sur la scène du Konpa direct

Le torchon brule depuis quelques semaines au sein de ce groupe entre Arly Larivière, la plaque tournante de la production musicale, et Ederse ‘’Pipo’’ Stanis, le chanteur lead, transfuge de Bèl Jazz.  Très peu de temps après l’engagement de celui-ci pour prendre la commande du ‘’ban devan’’ du groupe en remplacement de Gazmann, le géant en taille et talent, certaines fuites dans les medias laissaient entrevoir un malaise profond entre Pipo et Arly. Incompatibilité de caractère. Lutte âpre mais voilée pour être la superstar du groupe etc.

A la base, selon ces mêmes fuites, le désir brulant d’Arly de sortir définitivement de l’ombre, accolé à son clavier, pour prendre beaucoup plus de place et s’affubler de son chapeau de superstar. Le génie capois en paroles et musique aurait décidé de prendre les devants pour éviter que l’épisode inattendu de Gazmann ne se répète avec Pipo au cas ou ce dernier déciderait de prendre la porte de sortie. Il est auteur-compositeur-interprète et producteur de studio émérite, adulé par la gent féminine. Pas question que la responsabilité du succès du groupe repose sur le dos d’un seul chanteur que ses propres productions starisent dans le game. Pour preuve, sur plusieurs flyers promo des soirées de Nu Look, on ne voit qu’Arly quand le groupe doit partager la scène.

De la place, le charmeur capois au crâne rasé en a prise. Même trop. Plusieurs fans et journalistes ont constaté l’effet envoutant de son charisme sur scène, jusque là en hibernation, et qui éclipse quasiment Pipo, avec un tempérament plutôt introverti. Malheureusement, son rôle comme chanteur lead dans le Konpa moderne est d’assurer l’animation enflammée du ”ban devan”. Il y avait ce fameux et époustouflant face-à-face Djakout # 1 – Nu Look le 23 novembre 2011 à Miami, remportée, disait on, haut les mains par Nu Look grâce à la force de frappe de…Arly.

Le clou s’est définitivement enfoncé dans la plaie avec la création de ‘’Arly & Friends’’, une sorte de groupe parallèle qui joue, majoritairement, du Konpa dans lequel Arly officie en maitre et seigneur en compagnie de certaines virtuoses dont  Ti Harold, Shedly Abraham, Tom Mitchel etc.  Une véritable dream team.

L’un des signes prémonitoires de cette lente descente aux enfers du groupe remonte à la soirée d’anniversaire de Mizik Mizik le 3 novembre dernier au Club Indigo où Nu Look devait partager la scène avec l’équipe de Fabrice à titre de groupe invité. Une remarquable soirée en perspective au bord de la plage  pour les mélomanes. De grandes affiches promo surplombaient plusieurs rues à Pétion-ville et on y voyait les frimousses joyeuses d’Arly et de Pipo sous de celles de Fabrice, Keke, Manno et Eric.

Coup de théâtre. Quelques jours avant la date butoir, on apprenait qu’en lieu et place de Nu Look, c’est”Arly & Friends”qui ouvrira le bal d’anniversaire à cause, selon les organisateurs, d’un précédent malentendu entre Nu Look et le Club Indigo. Les organisateurs ont inventé toute sorte de subterfuges pour faire avaler le gros crapaud à la presse musicale. Mais personne n’est dupe. Le glas était sonné pour Nu Look. Il ne s’agissait qu’une question de jours même si, comme d’habitude, Arkinson ‘’Zagalo’’ Bèlizaire, leur représentant en Haïti, a intervenu sur plusieurs radios pour lire fièrement la programmation chargée du groupe pour sa tournée traditionnelle  de décembre.

Finies les cachoteries. Nu Look vient de crever l’abcès. Dans une note de presse publiée aujourd’hui 7 décembre (cliquez ici pour lire la note de presse) en deux langues (Anglais et Français), le groupe annonce ‘‘ (…) l’annulation de ses affiches pour ce week-end à Fort Myers et Labadee Manoir et l’arrêt temporaire de ses activités jusqu’à nouvel ordre’’. Plus loin, on peut lire dans cette même note que le ‘’Le groupe profitera de cette pause pour restructurer son administration et éventuellement recruter de nouveaux talents’’. De nouveaux talents ? S’agit-il de Chanteur ? Guitariste ? Percussionnistes ? Aucune précision sur les postes à combler. Aucune référence non plus à une quelconque démission ou révocation. En d’autres termes, Nu Look projette d’ajouter de nouveaux talents et Pipo fait bel et bien partie du personnel musical du groupe. Logiquement.

Cependant, la note comporte quelques incohérences assez évidentes. Par exemple, à la fin de celle-ci, le groupe publie son calendrier de prestation live en Haïti qui débutera le 20 décembre alors qu’il est dit dans la note que les circonstances ont engendré un ‘’arrêt temporaire de ses activités jusqu’à nouvel ordre’’. Curieusement, ce ‘’nouvel ordre’’ est déjà annoncé puisque le groupe entamera sa tournée le 20 décembre, à moins qu’il essaie de rouler la presse musicale dans la farine en refusant de cracher le gros morceau officiellement.

Les scenarii possible

Au cas ou Nu Look disparaitrait sur la scène Konpa, il ne fait aucun doute qu’Arly consacrera, désormais, toutes ses énergies et son talent divin à ‘’Arly & Friends’’. D’ailleurs, il est entrain de cuisiner un album solo à cet effet. Du nombre de ses ‘’friends’’, on retrouvera probablement l’excellent Ralph Condé. Pour les autres musiciens de Nu Look, il faudrait, très probablement, qu’il remette leur CV à jour. Dans certains milieux ‘’huppés’’ en Haïti, il y a apparemment, une forte demande pour ‘’Arly & Friends’’ géré par Dream Promo, jeune compagnie de promotion et de gestion d’artistes qui comprend aussi Luck Mervil dans son écurie. Adieu veau, vache, cochon, couvée pour Zigizag Productions qui, jusque là, détenait les rennes de Nu Look en Haïti. Combien de temps le momentum ‘’Arly & Friends’’ va-t-il tenir ? Personne ne sait. Ce dont on sait, par contre, le cerveau du capois regorge de neurones très actifs pour nous sortir encore des dizaines de mélodies craquantes et des paroles à l’eau de rose, secrets de ses hits à n’en plus finir.

Quant à Pipo, les rumeurs commencent à gonfler sur le web sur sa prochaine destination qui, peut être, ne sera point sa destination finale. Ces rumeurs visent toutes ‘’Klass’’ sous la direction du professeur Richie. Il y aurait déjà eu des réunions d’affaire pour le placer à coté de Klemay. Depuis le départ de Hollywood,  ce jeune feu follet, capois comme Richie, se démène comme un diable dans un bénitier pour maintenir le groove du ”ban devan” de Klass.  Il s’en sort pas mal, selon plusieurs observateurs. Cependant, son timbre de voix se rapproche beaucoup de celui de Pipo. Bref.

Il est bruit aussi que BelJazz, en période de mise de jambe après la sortie  de ‘’Sa Ki Rive’’, leur 2èmedernier album studio, lui ferait des yeux doux pour qu’il retourne au bercail. Enfin, certains évoquent l’éventualité que Pipo monte son propre groupe musical pour mettre fin à cette galère qui nuit beaucoup à sa réputation malgré son énorme talent de chanteur.

Dans l’un ou l’autre scénario pour chacun des protagonistes, le grand perdant sera les mélomanes qui verront fondre comme beurre au soleil l’un des groupes les plus représentatifs du Konpa Direct.

Dans ‘’Confirmation’’, Arly a sorti, d’un ton sarcastique, ‘’Gad on pwoblèm’’ (Quel problème !), une phrase simple qu’on pourrait assimiler à un slogan. Elle s’est rapidement transformée en hashtag sur Twitter et trotte sur presque toutes les lèvres. Et bien, c’est confirmé. Nu Look patauge dans de sérieux problèmes.

djecee


 

 

Like This Post? Share It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *