Radio Forest FM

July 19, 2019 Business, Local, News0

Le président de la Chambre des députés, Gary Bodeau, réagit sur la publication d’un article du Nouvelliste révélant la construction d’un bâtiment colossal pour loger le Parlement haïtien. Sur Twitter, le parlementaire a questionné le choix de l’État de dépenser 89 millions de dollars dans ce contexte « de crise humanitaire aiguë ». Gary Bodeau veut également voir les plans et documents d’appel d’offres de ce méga projet. « Mieux loger le pouvoir législatif est peut-être important. Toutefois, j’aimerais bien voir les plans et les documents d’appel d’offres qui ont conduit l’État à vouloir dépenser $89 millions USD pour construire un simple bâtiment dans cette conjoncture de crise humanitaire aiguë », a écrit Bodeau sur son compte Twitter officiel.

La réaction du président de Gary Bodeau survient quelques heures après la publication d’un article du Nouvelliste sur le sujet dans le numéro de ce jeudi. Il est souligné dans cet article que des ouvriers s’activent depuis cinq mois pour construire un méga bâtiment d’environ 40 000 mètres carrés qui logera le Palais législatif. 

Le chantier, exécuté par la firme chinoise Hongyuan LTD, se trouve à un jet de pierres de la Primature (entre le Village-de-Dieu et La Saline ) à l’avenue Marie-Jeanne sur le site de l’ancien Parlement détruit par le séisme du 12 janvier. Le chantier coûtera 89 millions de dollars et s’étalera théoriquement sur 36 mois, selon Clément Bélizaire, directeur général de l’Unité de construction et de logement des bâtiments publics (UCLBP). 

Clément Belizaire a informé le journal que l’ULCC avait lancé un appel d’offres spécial pour ce projet parce que ce bâtiment est classé sous le label de sécurité nationale qui permet comme pour l’état d’urgence, de sauter les verrous d’une passation de marché classique. « Le processus d’appel d’offres était spécial parce que nous ne pouvions pas divulguer le plan de ce bâtiment stratégique à tout le monde », avait expliqué le chef de l’UCLBP. 

Jean Daniel Senat source Le Nouvelliste

Leave a Comment