Rss

Barikad Crew kanpe Tòf

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

Tòf, le septième T de Barikad Crew, a ravi les fans du groupe et du même coup conquis un bon nombre de mélomanes encore hésitants. Le style du groupe a encore évolué, et l’on sent poindre le BC des grands jours. Les rappeurs font passer à travers cette méringue des messages profonds à la jeunesse sur un beat des plus entraînants. Fred Hype, cerveau de la bande de la rue Nicolas, parle de cet énième succès.

Sourire aux lèvres, le maître à penser de Barikad Crew transpire la satisfaction, mais surtout la fierté quand il raconte que les premières notes de la méringue du groupe lui ont été inspirées par sa fille de trois ans. Réveillée au beau milieu de la nuit, celle-ci les auraient jouées sur son keyboard. Remaniées puis mixées, ces quelques notes innocentes donnent le ton au nouveau hit des poulains de Fred Hype. L’ensemble du texte de la méringue 2013 de Barikad Crew s’éloigne de plus en plus des débuts du groupe. On est loin du BC insouciant de ”Trip nap trip”. Initialement, il était question d’amuser, de plaire à la galerie et d’attirer l’attention. Mais entre-temps, les membres du groupe ont grandi. Et avec l’âge et les responsabilités, le langage aussi a gagné en maturité. Parallèlement, après la tragédie qui a frappé Barikad – brutale disparition de trois de ses membres -, les messages du groupe ont beaucoup changé. Après ”Teyat”, qui visait directement les dirigeants, BC s’adresse désormais aux jeunes, catégorie qu’il juge délaissée. L’objectif est de les faire danser tout en les incitant à réfléchir. L’orientation du texte émane de Fred Hype. « Nan BC, moun pa ekri pou moun », clame ce dernier qui précise que chacun des six rappeurs du groupe a écrit son texte, qui a peut-être été amélioré au long des séances de travail. ”Tòf” dure environ six minutes. Sous l’égide de leur mentor et beat maker, qui a d’ailleurs exceptionnellement assuré lui-même quelques animations de la méringue, les messieurs de la rue Chavannes n’ont pas mis longtemps pour accoucher de ce qui allait devenir un incontournable du carnaval 2013. « Les membres de BC sont très rapides. L’écriture des textes se fait en un clin d’oeil », se félicite Fred, qui avoue avoir commencé à travailler sur sa méringue le 11 janvier dernier. Mais toute la force de Barikad Crew réside dans l’amour inconditionnel de ses fans. L’infaillible dévouement de ce fan club, bien entretenu selon Fred Hype, prêt à faire le plein de tout ce que ce ténor du rap Kreyòl serait prêt à lui offrir. Grâce à cette masse de supporters, ”Tòf” ne cesse de battre les records d’écoute et de téléchargement tout en gagnant tous les concours dans lesquels ont l’inclut. Cette horde de fans saura sans doute accueillir avec la même fougue la vidéo de ”Tòf” dont le tournage n’a même pas encore commencé. Réginald Georges, qui produit généralement les clips du groupe, après avoir liquidé ses travaux en cours, s’attèlera à mettre en images le septième T de BC. Selon Fred, il compte y consacrer tout son talent, mais aussi tout son temps, quitte à devoir remettre le produit final après le carnaval. « Après tout, ajoute le beat maker, les méringues de BC sont conçues de telles sortes qu’une fois le mercredi des Cendres passé, elles peuvent facilement prendre l’allure d’une chanson ordinaire. » Une semaine après sa sortie, ”Tòf” continue à conquérir les plus réticents. Fred Hype dit avoir reçu des félicitations de toutes parts. Le président de la République aurait même appelé Fantom pour lui adresser ses compliments. « Visitez les sites et vous aurez une idée du feedback que l’on a de la méringue ! Le public semble avoir enfin dépassé le mythe de ”Tout pou yo” », confie un Fred éminemment satisfait. Bien sûr, continue-t-il, il y aura toujours les éternels aigris, qui, quoi que l’on fasse, continueront à dire «S ak te Barikad la ?» Mais ça fait longtemps qu’on a arrêté de prêter attention à leurs commentaires malveillants. » Parallèlement, Barikad Crew fait partie des groupes retenus pour prendre part au défilé carnavalesque les 10, 11, 12 février prochains au Cap-Haïtien. Fred n’en parait nullement étonné. Le statut de ténor du groupe est incontournable. Toutefois, le beat maker précise qu’il ne s’agissait pas de leur objectif premier. « En fait, on veut avant tout faire plaisir aux autres tout en nous faisant plaisir. Si on n’avait pas reçu de char, on aurait sorti nos haut-parleurs et on aurait fait la fête avec le public de la rue Chavannes », explique le maître à penser de Barikad Crew. Fort du succès de sa méringue qui aurait battu tous les records en un laps de temps, le groupe se dit prêt à faire danser des milliers de personnes sur le parcours carnavalesque comme il l’a déjà fait au cours des années précédentes. Un pari pas particulièrement risqué, vue l’euphorie que crée déjà BC !
Daphney Valsaint Malandre
  Credit: le Nouvelliste

Like This Post? Share It

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *